La bonne et la mauvaise conscience apparaissent lorsque l'envie d'alcool se présente ( chez le Capitaine Haddock et chez Milou ) elle n'apparaît pas chez Tintin lui-même, qui se trouve être ivre deux fois seulement ( dans l'Oreille cassée et Le Crabe aux pinces d'or ).

Ces deux états d'ébriété se présentant dans des conditions particulières : la première fois, on lui propose de boire alors qu'il est condamné à être fusillé, la seconde fois il est ennivré par des vapeurs de vin alors qu'il est retranché dans une cave, sous les coups de feu de ses ennemis, aucun cas de conscience n'entre en jeu.